Navegación – Mapa del sitio
Comptes-rendus

Chicanos1

Christine Frérot

Texto completo

1Le livre d'Annick Treguer sur les murales des artistes chicanos du sud des Etats-Unis (qu'Agnès Varda avait magnifiquement filmé dans son court-métrage des années 80 "Murs, murs... "), présente plusieurs intérêts évidents. L'un de ceux qu'il convient de souligner, c'est sans aucun doute d'avoir compris très tôt –elle a consacré plus de dix ans à ces peintures et à leurs auteurs - l'importance de la culture latino au sein de la société nord-américaine à dominante protestante. En effet, la partie sud des Etats-Unis (Californie, Texas, New Mexico, Arizona), sans oublier le Colorado, est devenue, sous l'effet d'immigrations croisées, une région à dominante hispanique. On avance aujourd'hui le chiffre de 30 millions d'hispanophones au Etats-Unis (sans oublier la région mexicaine de Chicago) et leur nombre ne cesse de croître, qu'il s'agisse des porto-ricains, des colombiens, des cubains ou des mexicains. Des osmoses culturelles se sont nouées, des mouvements aussi bien musicaux que théâtraux ou littéraires ont émergé un peu partout en s'imposant sur la scène culturelle. Dans cette véritable déferlante latino, la plus structurée, la plus ancienne jusqu'à aujourd'hui est sans aucun doute celle des arts plastiques et surtout de la peinture murale, celle qui à partir d'une demande identitaire forte, a rallié de nombreux artistes professionnels et amateurs, celle qui a agglutiné des revendications à la fois idéologiques, sociales, politiques et artistiques. Le livre d'Annick Treguer est donc opportun pour cette correspondance avec l'actualité, mais aussi comme source iconographique de la production murale chicana. L'auteur a été le témoin direct du développement de ces muraux dans plusieurs états en suivant le parcours des artistes, les groupes constitués comme les auteurs spontanés. Cet intérêt suivi et constant lui a permis de rassembler une information abondante et unique que cet ouvrage nous livre en grande partie. Très abondamment illustré et en couleurs, Chicanos élargit notre connaissance de l'art des minorités et permet de remettre à sa juste place dans l'histoire de l'art une production importante, bien que parfois éphémère, qui n'a aucun égal dans le monde. En annexe, des extraits d'entretiens avec les principaux artistes apportent une note vitale à cet ouvrage très bien documenté.

Inicio de página

Notas

1 Textes et photographies d'Annick Treguer. Préface de Claude Fell. Presses Sorbonne Nouvelle, 110 p., 100 photos couleurs, 2000
Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia electrónica

Christine Frérot, « Chicanos », Amérique Latine Histoire et Mémoire. Les Cahiers ALHIM [En línea], 6 | 2003, Publicado el 02 marzo 2006, consultado el 23 octubre 2017. URL : http://alhim.revues.org/752

Inicio de página

Derechos de autor

Licencia Creative Commons
Amérique latine Histoire et Mémoire está distribuido bajo una Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-SinDerivar 4.0 Internacional.

Inicio de página
  • Logo Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org